Egonomie, n.

Egonomie, n. du grec εγω et νομος, fait de n’avoir pour fondation de l’agir moral que ses propres principes et caprices personnels, jugés par le sujet comme infaillibles et universels. Un des principes politiques fondateurs de la Vulguère.

  • L’égonomie politique regarde les intérêts de quelque individu que ce soit, mais  pas de la société en général, Jean-Baptiste Say, Cours, 1840
  •  J’appellerais volontiers l’égonomie le premier des maux du genre humain
  • M. Pays-Bas, en instaurant le mariage pour tous (sic), a mis l’égonomie au cœur de son quinquennat.

L’adjectif égonome en dérive.

  • Kevin, que tout le monde tenait pour être un garçon européen de petite taille, étant égonome, a décidé que dorénavant il était une blonde chinoise de deux mètres.

4 réflexions au sujet de « Egonomie, n. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s