Néaniais, n. m.

Néaniais, n. m. du grec νεανιας, jeune homme : adolescent attardé, parlant fort mal et pour qui l’élégance est un concept avoque. Cette faune a pris une place prépondérante dans la société de la vulguère.

  • Charles vit avec stupéfaction une troupe de néaniais à moitié dénudés sortir du lycée, explosant en rires éructifs, s’adonnant à la spéléologie laryngale et à diverses manifestations impies que la morale belkassine néanmoins encourage.
  • L’essai et l’apprentissage d’un jeune néaniais qui passe du lit au canapé et dont la consignation a fait un analphabète, est de décider souverainement entre Mac Donald et Quick – La Bruyère.

En dérive l’adjectif néaniais (-se) :

  • Brandon, encore néaniais, quitta l’école pour pouvoir consacrer plus de temps à la télé-réalité

En dérive le nom féminin néânerie : se dit d’une action accomplie ou d’un propos émis par un néaniais.

  • Kevin passa toute la transhebdomadée à envoyer des néâneries à son infortunée amie par des torrents de billets-impalpables vomis sur son phronéphone.
Publicités

24 réflexions au sujet de « Néaniais, n. m. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s