Vulguère, n.f.

Vulguère, n.f. composé du latin vulgus, peuple et d’aera, ère, époque : Qualifie l’époque contemporaine.

  • La vulguère est caractérisée par la mentalité démocratique
  • Le Moyen-âge vit s’illustrer les preux, Charlemagne, Suger, saint Louis, saint Thomas d’Aquin, sainte Jeanne d’Arc, Charles d’Orléans et tant d’autres. Les temps modernes Le Bernin, saint Charles Borromée, saint Philippe Néri, Madame de Sévigné, Charles le Brun, Louis XIV et tant d’autres. La vulguère, quant à elle, voit s’ébattre Sartre, Hollande, Sciappa, Nothomb, Ribéry, la macronnerie et tant d’autres que la décence interdit de nommer. Chaque époque a les élites qu’elle mérite.

 

21 réflexions au sujet de « Vulguère, n.f. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s