Calembourber (se), v.

Calembourber (se), v. Perdre toute dignité dans la pratique à contretemps du mauvais trait d’esprit et persévérer dans cette attitude sans se rendre compte pour autant qu’on ne devrait pas dire ça.

  • Il y eut dans le milieu des années 2010 un chef d’Etat français qu’on surnommait M. Petites-Blagues, ou plus trivialement Flamby-Calembourbis

En dérive le nom masculin calembourbement :

  • Le président fit un calembourbement magistral en répondant à des questions de plumitifs.

3 réflexions au sujet de « Calembourber (se), v. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s