Scatophonie, n.f.

Scatophonie, n.f., terme de musique : assemblage discordant de rythmes saccadés, de vrombissements tapageurs et de rugissements cacophoniques destinés à entretenir les instincts les plus primaires et à servir de prétexte à des manifestations corporelles frénétiques voire parfois licencieuses, pouvant aller jusqu’à la démence.

  • Cette scatophonie fit dire à Mathurin qu’il fallait remonter à l’Allemagne des années 30 pour retrouver chez les néaniais un tel goût pour le rythme des grosses caisses.
  • La scatophonie est à la musique ce que la croûture est aux arts plastiques : une chrysocopre que l’État finance en volontairobant

En dérive l’adjectif scatophonique.

  • M. Guetta est l’un des compositeurs scatophoniques les plus en vue.
  • La scène scatophonique offre au consommateur ayant spiridiqué une palette de styles très variée

En dérive également le substantif scatophone : tout instrument, pour peu qu’il puisse œuvrer à une entreprise scatophonique.

Une réflexion au sujet de « Scatophonie, n.f. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s