Atation, n.f.

Atation, n.f. du grec a- : privatif : art de perdre tout point de repère, ne sachant ainsi plus d’où l’on vient ni où l’on va. Une personne maîtrisant cet art est appelée atée.

  • A l’origine du fait d’être égonome, il n’y a pas une décision éthique ou une grande idée, mais la rencontre avec soi-même et avec son nombril, qui donne à la vie son atation décisive…
  • L’atée est sa propre mesure, et sa vie a pour seul but lui-même, c’est-à-dire la fange d’où il fut tiré et où il retournera.

2 réflexions au sujet de « Atation, n.f. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s