Transhebdomadée, n.f.

Transhebdomadée, n.f. du latin trans, et hebdomadas : Congé intermédiaire entre deux semaines, comprenant le samedi, dernier jour de la semaine, et le dimanche. Certaines entreprises parapluibliques peuvent le faire commencer le vendredi midi et le prolonger jusqu’au lundi midi.

  • « Bonne transhebdomadée », s’exclama, soulagé, le professeur de lettres à un parterre de néaniais déjà occupés à organiser leurs activités du soir sur leur phronéphone.

En dérive le verbe Transhebdomadance : émigration périodique du lieu d’habitation pour changer d’air le temps d’une transhebdomadée.

  • Le départ de la transhebdomadance est souvent synonyme de cauchemar pour l’usager de l’A13.

En dérive le verbe Transhebdomader : partir en transhebdomadance.

  • Nous transhebdomadâmes tout en lisant sur nos phronéphones les mots et expressions que l’Académie désuète fit entrer cette année dans son célèbre dictionnaire, heureux de voir la langue française libérée des anglicismes et autres néâneries.

2 réflexions au sujet de « Transhebdomadée, n.f. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s