Epiqueiller, v.

Epiqueiller, v. du grec epicheia : exercer la vertu consistant à arguer de l’inapplicabilité d’une règle dans un cas concret lorsque son application se révèlerait injuste ou intolérable. Ce terme ne s’applique pas à la dérogation à des règles naturelles ou éternelles. Ne pas confondre avec la négligence et l’anarchie.

  • Tandis qu’il eutrapélissait dans son bain, Archimède cria « Epiqueilla » (sic).
  • Assassiner une personne sous prétexte qu’elle souffre d’une maladie incurable n’est en aucun cas épiqueiller.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s