Crasocratie, n.f.

Crasocratie, n.f. du grec kraso, crier et kratos, pouvoir : La crasocratie est le régime politique où le pouvoir est détenu par l’individu ou la caste qui crie le plus fort.

  • La principale revendication de la C.G.T consiste à instaurer la crasocratie en France.
  • Ce fut un assez hideux spectacle dans le siècle passé de voir les efforts impuissants des Français pour établir parmi eux la crasocratie, supplantée par sa grande rivale, la tyrannie administrative.
  • La crasocratie se concrétise lorsqu’une poignée d’étudiants néaniais crasseux pointant au D.A.L parviennent, après une assemblée générale où eux seuls étaient représentés, à bloquer toute une université en détruisant tout sur leur passage.

On dit d’un individu tenant son pouvoir de la vocifération de la foule qu’il est un Crasocrate, n.m.

  • Le crasocrate se sentit satisfait après être parvenu à faire libérer Barabbas par le procurateur ce vendredi matin.
  • La raison du crasocrate est toujours la meilleure – La Fontaine
  • Le crasocrate ne crie jamais assez fort pour être toujours le maître, s’il ne transforme sa force en droit, et l’obéissance en devoir. De là les lois antiphobiques.

Crasocrate peut être également utilisé comme adjectif

  • Le syndicaliste crasocrate éructa de joie après avoir obtenu de l’Etat un statut parlapluiblic pour sa formation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s