Aphrone, adj.

Aphrone, adj. Se dit d’une personne incapable de s’exprimer avec finesse et intelligence.

  • Bien qu’aphrone, le secrétaire général d’un grand syndicat stalinien ne cesse de vociférer à tout propos.
  • Les politapins de tout poil, tels que Jean-Luc Grolenchard, Rachel Guérite ou encore Alexandre Fitou, nous livrent à chaque instant l’exaltant spectacle de leurs vociférations avoques.
  • Le néaniais, en général aphrone, seult beugler sans frein une mororrhée à son entourage.
  • Les militants descendus des pacages du conformisme nous abreuvent de leurs mororrhées faites de raisonnements avoques griffonnés sur les coins de tables de quelque taverne servant des breuvages dont la simple vue provoque sueurs et tremblement à tout homme de bien.

2 réflexions au sujet de « Aphrone, adj. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s