Macronnerie, n.f.

Macronnerie, n.f., étymologie inconnue. Secte politico-médiatique constituée d’arrivistes transfuges, de laquais parvenus et de courtisans ambitieux arrivés aux affaires par la grâce d’une investiture péripatéticienne. Ses membres, les Franc-Macrons, constituent le socle du pouvoir illimité du Marchonte Jupitérien.

  • La macronnerie compte avant tout sur la docilité des plumitifs pour se maintenir au pouvoir.
  • Par une extraordinaire hypnose grégalienne, le Marchonte parvint à mettre en place l’hégémonie de la macronnerie, grâce au comportement péripathétique de quelques poids-lourds des partis traditionnels qui déjà depuis quelques années morizaient dangereusement.
  • En dépit des espérances alimentées par une presse servile, il semble que l’arrivée de la macronnerie au pouvoir ne réduira guère la pratique du latrône. Sans doute se contentera-t-elle d’hantériner quelques mesurettes justifiées par d’interminables flativoques.

Une réflexion au sujet de « Macronnerie, n.f. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s